Le métier de moniteur auto-école

Pour devenir moniteur d’auto-école, il est indispensable d'être pédagogue et d’enseigner à des apprentis la conduite de véhicule à moteur pour qu’ils puissent obtenir leur permis de conduire. Cela exige la maîtrise du véhicule et le partage des voies de circulation avec les autres conducteurs. Il doit transmettre ses savoirs tout en veillant à la bonne sécurité routière.

Les conditions pour exercer ce métier de moniteur  auto-école

Pour mener à bien  la totalité de sa fonction, le moniteur doit lui aussi avoir suivi une formation et des expériences relatives à ce poste. L’accès à cet emploi s’exerce avec un diplôme spécifique de niveau V, c’est-à-dire un brevet pour l’exercice de la profession d’enseignant du conducteur automobile et de la sécurité routière ou BEPECASER.

La formation pour ce poste dure au moins 600 heures auprès des établissements privés. D’autres diplômes spécifiques doivent être ajoutés à celui de base avec mention deux roues ou groupe lourds.

L’exercice de ce métier doit être subordonné d’une autorisation d’enseigner délivrée par la préfecture. L’enseignant doit être apte à donner à la personne les explications préalables au maniement d’un véhicule tout en respectant un déroulement pédagogique.

Il doit aussi accompagner la personne aux commandes du véhicule dans les conditions réelles de circulation.

Les bons et les mauvais côtés du métier

Être moniteur présente aussi des bons et des mauvais côtés. Le plus difficile est de supporter les situations stressantes. Il faut garder son sang-froid quelle que soit la situation. Le meilleur moniteur doit se montrer très patient car il a affaire à des personnes en phase d'apprentissage. 

Ce métier est contraignant, surtout à cause des horaires étant donné que le moniteur peut enchaîner plusieurs heures de conduite à la suite. Il doit toujours être disponible, par contre, il est très autonome.

Le moniteur a également une importante mission, c’est de sensibiliser les futurs conducteurs à la sécurité routière. Il leur apprend la technique de la conduite, mais il doit également donner des conseils pour devenir un bon conducteur. Bien conduire ne se limite pas à la voiture, il faut aussi prendre en compte d’autres paramètres.